L’ANASUR et MISS Côte Ivoire 2014 unis pour zéro déchets

11295568-952522044813889-1461453301301509359-n

Par Landry Zahoré

Le District d’Abidjan compte à ce jour près de 5 millions d’habitants. Et la question de l’insalubrité touche tout le monde. Aussi, en termes de gestions des déchets et de sensibilisation des populations, des défis majeurs restent encore à relever.

Tous, nous sommes sans ignorer que les efforts concertés de salubrité n’ont pas toujours atteint les résultats escomptés. Laissant ainsi, la capitale économique dans un état d’insalubrité très remarquable. Ce constat déshonorant crée ainsi d’énormes désagréments qui sont sources de nuisances pour les populations.

Pour une part conduire les populations à s’approprier les gestes et d’une part, offrir un environnement sain et un cadre de vie adéquat aux populations locales, Miss Côte d’Ivoire 2014, en l’occurrence Jennifer Yéo, en partenariat avec l’Agence Nationale de la Salubrité Urbaine (ANASUR) s’engage à mener une campagne de sensibilisation au travers d’un concours de salubrité dénommé ‘’Opération zéro déchets dans le district d’Abidjan.

Cette compétition va opposer toutes les communes dudit district.

La compétition vise à terme à conduire les ivoiriens à un changement graduel de comportement dans la gestion de leurs déchets et promouvoir ainsi la salubrité et l’esthétique urbaine.

Réaliser des opérations soutenues par des messages de sensibilisation, en mettant en compétition les 13 communes du district d’Abidjan, organiser une caravane de sensibilisation, et réaliser des actions de propreté dans un quartier dortoir et commercial de toutes les communes du district d’Abidjan sont les objectifs spécifiques que s’est fixée la Miss Côte d’Ivoire et son partenaire l’ANASUR. « C’est une campagne qui débute certes à Abidjan mais on l’étendra sur toute l’étendue du territoire ivoirien » a tenu à préciser la Miss Côte d’Ivoire 2014, Jennifer Yéo.

Notons toute fois la présence très remarquée à ce lancement, du premier magistrat de la cité de Koumassi, le maire N’dohi Raymond. Initiative jugée louable et à encourager par toutes les représentations communales présentes lors de cette cérémonie.

Pour rappel, le  thème de cette première édition est ‘’les ordures ça tue, soyons propres !’’

LEAVE A REPLY