L’OMS affirme que la Sierra Leone enregistre zéro infection à virus Ebola

La directrice de l'OMS, Margaret Chan. (PHOTO: Keystone)
La directrice de l’OMS, Margaret Chan. (PHOTO: Keystone)

L’Organisation mondiale de la santé (Oms) affirme pour la première fois, en plus d’un an, qu’il n’y a personne en traitement contre le virus Ebola en Sierra Leone et qu’aucun autre cas n’a été confirmé dans ce pays.

Un communiqué de l’Oms transmis mercredi a déclaré: « Cette étape a été marquée lundi avec une cérémonie célébrant la libération de traitement du dernier survivant Ebola du pays ».

Il a décrit qu’entourée par les chants et les danses des travailleurs de la santé, Mme Adama Sankou, le dernier cas d’Ebola en Sierra Leone, a quitté l’unité de traitement Ebola Makheni lundi.

L’Oms a également rapporté que le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a décrit sa libération comme « le début de la fin d’Ebola », bien que le président a reconnu que des efforts continus doivent être faits dans la lutte contre la maladie.

Le porte-parole de l’Oms, Tarik Jasarevic, a noté que «le dernier patient Ebola a été libéré du centre de traitement après avoir été testé négatif à deux reprises, selon les procédures normales ». Il a déclaré: « Nous commençons le compte à rebours de 42 jours pour la période d’incubation, espérant que si il n’y a pas de nouveaux cas, nous aurons une fin à la transmission Ebola ».

L’épidémie actuelle d’Ebola en Afrique de l’Ouest a commencé en mars 2014, faisant plus de 11 mille morts.

Selon l’Oms, c’est la plus grande et la plus complexe épidémie depuis que le virus Ebola a été découvert il y a quatre décennies en Afrique centrale.

LEAVE A REPLY