Le Togo veut inverser durablement la dégradation des terres

Photo de groupe
Photo de groupe

Par Gabriel Adonou

Une vaste campagne de formation de neuf cents acteurs de l’administration publique, notamment de l’agriculture de l’environnement et des acteurs de la société civile a été lancée ce 12 avril 2016 à Tové environ 120 km de Lomé.

C’est une initiative du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT), financé par plusieurs partenaires dont TerrAfrica.

Il s’agit d’appuyer les communautés à la base  de façon à mettre en œuvres des pratiques plus résiliente face aux changements climatiques.

Ces sessions vont porter sur une mallette pédagogique de dix bonnes pratiques entre autres celles antiérosives; bio végétales et bio fertilisantes. Avec ce renforcement de capacité, les populations se sentiront outillées pour gérer durablement leurs terres

LEAVE A REPLY