Côte d’ Ivoire: Plusieurs acteurs nationaux en séminaire de priorisation des cibles des ODD

La photo de famille
La photo de famille à l’ouverture

Par Goore Medard Zadi

La directrice de cabinet adjointe de la Ministre de l’environnement, Madame Kaba Nasséré a procédé ce lundi 26 février 2018 à l’ouverture des travaux de l’atelier de priorisation des cibles des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Cette plénière qui réunit sur cinq jours près de quatre vingt (80) acteurs nationaux issus des institutions, des départements ministériels, des collectivités territoriales, du secteur privé et de la société civile

Cet atelier vise globalement à identifier les cibles prioritaires des ODD pour la Côte d’Ivoire, en vue de l’élaboration d’un rapport de mise en œuvre à cet effet.

Il s’agira de manière spécifique, ces cinq jours durant, de présenter les ODD et les différentes cibles au comité multi partie prenantes, de définir les ODD et cibles prioritaires pour la Côte d’ivoire et de renforcer les capacités des acteurs sur la grille de priorisation de la francophonie de même que la synergie entre les acteurs en matière de ODD.

« Le gouvernement est résolument engagé à mettre en œuvre les ODD en côte d’Ivoire pour accélérer le bien être des populations. A cet effet le ministère du plan et du développement et le ministère d’environnement, de la salubrité et du développement durable, accompagnés de tous les ministères et de routes les parties prenantes du système des nations unies sont dans une dynamique de synergie d’actions en vue de la mise en œuvre de ces ODD », a indiqué madame Kaba au nom de la ministre Anne Ouloto.

Tout en précisant que cet atelier fait suite à celui de renforcement de capacités des acteurs sur l’outil  « rapid Integrated Assessment » qui a permis de faire un alignement des ODD au PND 2016-2020, elle a traduit la volonté du gouvernement ivoirien de tenir ses engagements en matière de développement durable. Pour Tounao Kiri, Coordonnateur de Programme de l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), les ODD se veulent à la fois porteurs d’un changement d’échelle en visant le plus grand nombre de bénéficiaires et dans tous les secteurs et domaines et garant d’une qualité des interventions.

« Ces deux exigences, appliquées à 17 objectifs contre 8 pour les OMD, 169 cibles contre 21 pour les OMD et près de 300 indicateurs pour une centaine pour les OMD nous donne toute la dimension de la tâche, des défis et des enjeux », a indiqué le Coordonnateur.

Ces défis et enjeux, obligent chaque pays à revoir ses méthodes de faire, ses outils de travail et modèles de planification et de gestion.

C’est pourquoi il a salué la démarche et méthode de priorisation des ODD développée par l’Institut de la francophonie qui, selon lui, a déjà fait ses preuves dans plusieurs pays et dont il espère permettra de compléter la palette à outils des cadres de la côte d’Ivoire dans la mise en œuvre de l’agenda 2030.

Il s’est enfin dit confiant que les travaux des experts seront à la hauteur des attentes. Cet atelier s’achève le 02 mars prochain.

LEAVE A REPLY