Monsanto condamnée à payer 289 millions $ suite à un procès

La marque d’herbicitide Roundup de Monsanto
La marque d’herbicitide Roundup de Monsanto

Le géant des produits chimiques Monsanto a été condamné à payer 289 millions de dollars de dommages et intérêts à un homme , qui a affirmé que des herbicides contenant du glyphosate avaient causé son cancer.

Un jury californien a estimé que Monsanto savait que les désherbants Roundup et RangerPro étaient dangereux et n’avaient pas prévenu les consommateurs.

Il s’agit du premier procès intenté pour un lien entre le glyphosate et le cancer.

Monsanto nie que le glyphosate provoque le cancer et affirme son intention de faire appel de la décision. “Le jury s’est trompé”, a déclaré son vice-président Scott Partridge devant le tribunal de San Francisco.

Le plaignant  dans l’affaire, le gardien de terrain Dewayne Johnson, fait partie des plus de 5 000 plaignants  à travers les États-Unis.

Les analystes déclarent que la décision californienne est susceptible d’entraîner des centaines d’autres réclamations contre Monsanto, récemment achetée par le conglomérat allemand Bayer AG.

En 2015, l’Agence internationale de recherche sur le cancer, l’agence de lutte contre le cancer de l’Organisation mondiale de la santé, ont conclu que le produit est “probablement cancérogène pour l’homme”.

En Europe , la lutte contre le glyphosate a été féroce. Le président français, Emmanuel Macron, tente de l’interdire malgré la résistance de certains législateurs français et le fait que la Commission européenne ait récemment accordé une nouvelle licence de cinq ans au produit.

Le glyphosate et Monsanto

Le glyphosate est un herbicide, autrefois produit sous brevet, exclusivement par Monsanto à partir de 1974, sous la marque Roundup.

Depuis 2000, d’autres sociétés produisent  du glyphosate. Le 20 mars 2015, le glyphosate a été classé “cancérogène probable pour l’humain” par le Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé.

Le glyphosate est l’herbicide le plus utilisé dans le monde. Il est largement utilisé pour du désherbage agricole.

Selon une étude réalisée par  l’Université de La Plata, en Argentine, les tampons hygiéniques, serviettes hygiéniques contiennent du glyphosate.

LEAVE A REPLY