Côte d’Ivoire : Exploitation forestière illégale, des mesures sévères annoncées contre les scélérats et agents impliqués

Le ministre des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi en réunion de clarification avec  les Directeurs régionaux de son département ministériel
Le ministre des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi en réunion de clarification avec les Directeurs régionaux de son département ministériel

Par Gooré Médard ZADI

Au cours d’une rencontre qu’il a eu, le 12 mars 2019, avec tous les Directeurs Régionaux des Eaux et Forêts, le Ministre Alain-Richard DONWAHI, s’est voulu recadrant quand aux missions fonctionnelles de ses agents pour lesquelles l’on semble observer, depuis un moment, une certaine confusion.

« La BSSI fait la répression, les DR font le reboisement, » a tenu à préciser le Ministre qui n’a pas manqué d’instruire les Directeurs Régionaux (DR) d’avoir une franche collaboration avec la Brigade Spéciale de Surveillance et d’Intervention (BSSI) BSSI ainsi que redoubler d’ardeur pour la préservation et la réhabilitation des forêts.

Enfin, le premier responsable du département ministériel en charge des forêts ivoiriennes a laissé entrevoir à ses hommes qu’il sera d’une rigueur implacable face à tout agissement des scélérats et/ou des agents des Eaux et Forêts, tendant à entraver la mise œuvre de la politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des Forêts.

Ces échanges ont été également l’occasion pour les responsables de la Brigade Spéciale de Surveillance et d’Intervention (BSSI) pour dresser son bilan mensuel d’activités .

LEAVE A REPLY