Les travaux de préparation du premier Rapport National Volontaire de mise en œuvre des ODD lancés depuis Abidjan

Le Ministre de l’Environnement Professeur Seka Seka Joseph (centre ) en compagnie de la représentante de ONU Environnement, du DG de l’environnement et des participants à l’atelier
Le Ministre de l’Environnement Professeur Seka Seka Joseph (centre ) en compagnie de la représentante de ONU Environnement, du DG de l’environnement et des participants à l’atelier

Par Gooré Medard ZADI

La Côte d’ivoire présentera en juillet prochain, au Panel du Forum Politique de Haut Niveau qui se tiendra à New York, son premier Rapport National Volontaire de revue du processus ODD.

Pour ce faire, le Gouvernement, à travers le ministère de l’environnement et du développement durable, a organisé hier jeudi 7 mars, un atelier en vue du lancement des travaux préparatoires de ce rapport.

Plusieurs acteurs issus des départements ministériels, des structures gouvernementales centrales et locales, du secteur privé, des milieux académiques ainsi que de la société civile ont pris part à la rencontre.

A cette occasion, le ministre, qui avait à ses cotés la représente de ONU Environnement, a rassuré de la détermination de la Côte d’Ivoire à jouer sa partition dans la réalisation des Objectifs du Développement Durable d’ici à 2030.

« L’Agenda 2030 est ambitieux et comporte bien des défis. La Côte d’Ivoire est déterminée à apporter sa contribution à la réalisation des ODD d’ici à 2030, » s’est voulu rassurant le ministre Séka.

Il soutient, par ailleurs, que le rapport, dont la mise en route, vient d’être entamée, « reflètera l’état actuel de mise en œuvre de l’Agenda 2030 par la Côte d’Ivoire aux niveaux national et international et se veut le résultat d’une consultation générale inclusive et participative de toutes les parties prenantes des différentes couches de la Société Ivoirienne.

Le processus de présentation des RNV, déjà entrepris par 113 pays entre 2016 et 2018, permettra à la Côte d’Ivoire d’enrichir la revue à mi-parcours du PND sur la période 2016-2020, grâce à un meilleur suivi de l’atteinte des ODD.

Aussi, le ministre Joseph Séka a t-il rappelé aux participants que le principal défi commun, est de traduire en actions concrètes les engagements pris par l’État ivoirien.

Enfin, tout en souhaitait de fructueux travaux aux acteurs du processus, Séka Séka a réaffirmé l’attachement du gouvernement à continuer de soutenir le processus d’examen et de suivi de la réalisation de l’ambitieux Agenda 2030 des Nations-Unies.

Pour le Directeur général de l’environnement et du développement durable, Dr Aboua Gustave, « cet atelier s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de l’engagement pris par le pays de présenter de façon régulière un rapport périodique de suivi de la mise en œuvre des objectifs de développement durable 2030 qui reflète le progrès accompli par rampe aux cibles définies. »

L’objectif poursuivi, selon lui, est de susciter l’engagement et la participation active de l’ensemble des acteurs concernés à l’élaboration du premier Rapport National Volontaire et de partager les responsabilités entre les parties prenantes sur la base des cibles et indicateurs.

Au cours de ces travaux de préparation du RNV, plusieurs points feront l’objet d’approche. Notamment, le Programme 2030 des Nations Unies ; la feuille de route de mise en œuvre des ODD en Côte d’Ivoire ; la présentation du Rapport National Volontaire sur le suivi de la mise en œuvre des ODD ; la présentation et validation de la feuille de route de l’élaboration du RNV Côte d’Ivoire.

Il s’agira également de mettre en place des groupes sectoriels, constituer le comité d’élaboration du RNV et procéder enfin, à la présentation du  plan final du RNV.

LEAVE A REPLY