Près de 50% des riverains des zones industrielles abidjanaises exposées chaque jour à des maladies pulmonaires

: les responsables de PACJA entourés d'étudiants sensibilisés sur la pollution atmosphérique et le dérèglement climatique
: les responsables de PACJA entourés d’étudiants sensibilisés sur la pollution atmosphérique et le dérèglement climatique

Par Gooré Medard ZADI

Le chapitre ivoirien de l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique (PACJA) a organisé le vendredi 7 Juin 2019 à l’université Felix Houphouët Boigny, une projection de film à l’endroit de la masse estudiantine. Avec pour objectif clé, promouvoir la culture eco-citoyenne chez les étudiants pour une sensibilisation efficace contre la pollution atmosphérique et le dérèglement climatique.

Cette activité qui a réuni près de trente participants, s’inscrit, selon M Durand OBOUE, coordonnateur de PACJA, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, dont le thème de l’année est ”la pollution atmosphérique”.

« A travers cette projection de film, PACJA voudrait soutenir l’action internationale et nationale de lutte contre la pollution de l’air et contribuer à une prise de conscience écologique des étudiants. Car la pollution est un tueur silencieux contre lequel nous devons tous lutter », a indiqué le coordonnateur de l’Alliance en présence de la présidente nationale de PACJA, Marina Ndja.

Il a, en sus, a exhorté, les étudiants à faire la leur, la sensibilisation contre la pollution atmosphérique. Au cours de cette rencontre qui cadrait avec la quinzaine nationale de l’environnement et du développement durable, PACJA a bien voulu porter, à l’endroit du gouvernement, un regard interpellatif sur les risques de la pollution industrielle sur la santé des populations.

« Les industriels polluent et ce sont les populations vulnérables qui en souffrent. D’après une enquête menée par les membres de l’ONG Stop aux Changements Climatiques (organisation membre de PACJA) en 2018, il ressort que 11% des populations abidjanaises et 49% des riverains des zones industrielles sont quotidiennement exposées à des maladies pulmonaires du fait des émissions gazeuses des usines. Et PACJA estime que c’est une injustice à laquelle l’État doit faire face », s’insurge la coordination de l’Alliance panafricaine pour la Justice Climatique en cote d’Ivoire.

Dans la foulée, PACJA a invité tous les acteurs de la société civile ivoirienne à dénoncer toutes les formes d’injustice faites au  climat.

LEAVE A REPLY