OGNs et Projet de Renforcement des Capacités: le face à face utile pour le secteur de l’environnement

une vue globale des participants (PHOTO: ClimateReporters/Didier Madafime)
une vue globale des participants (PHOTO: ClimateReporters/Didier Madafime)

Après les points focaux, les ministères sectoriels, le Coordonnateur du Projet de Renforcement des Capacités despoints focaux, avait sur sa tablette, un autre agenda, celui concernant les responsables des ONGs intervenant dans le domaine de l’environnement.

C’est fait. Le rendez-vous a eu lieu du 16 au 18 juillet 2019 à Royal Hôtel à Cotonou.

Des moments d’échanges qui ont permis aux uns et aux autres, d’apprécier, la nécessité de travailler ensemble, pour un lendemain meilleur du secteur de l’environnement pour le bonheur des populations béninoises. Le point de l’atelier avec Didier Hubert MADAFIME, Correspondant ClimateReporters, Cotonou.

C’est par une modeste cérémonie d’ouverture, présidée par Delphin Ayidji, Directeur de la Programmation et de la Prospective du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable, que les travaux, de cet atelier ont démarré le mercredi 16 juillet 2019 à Royal Hôtel à Cotonou.

Il avait à ses côtés, le Directeur Général de l’Environnement et du Climat, Martin Pépin Aîna et Ibila Djibril, le Coordonnateur du Projet de Renforcement des Capacités des points focaux.

Tous, au cours de leurs interventions, ont salué, la présence de plusieurs responsables d’ONGs intervenants dans le domaine de l’environnement et leur ont faire part, de l’intérêt des uns et des autres, à collaborer et à partager ensemble les expériences acquises pour une plus grande visibilité du secteur de l’environnement au Bénin.

L’enjeu de cet atelier

Pour mettre tout le monde, au même niveau d’information, une série de communications relatives aux conventions ont été présentées par les différents  points focaux. La biodiversité, le changement climatique, l’ozone, la CITES pour ne citer que celles-là, état des lieux, acquis, défis et perspectives, ont été passées au peigne fin, dans un premier temps, suivies d’échanges et des questions de compréhension et de clarification.

La seconde partie, a vu défiler quelques responsables d’OGNs, notamment ProEnvironnement, l’Association faitière des organisations de la société civile intervenant dans le domaine de l’environnement.

Son représentant, Maixent Ogou a fait un point exhaustif des activités des ONGs sur le terrain. Il n’a pas manqué, aussi, de parler de leurs difficultés et du manque de soutien de la part du gouvernement et se réjouit de cette initiative, qui va améliorer à coup sûr, les relations entre eux et le Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable.

Notons, que quelques représentants des collectivités locales, ont pris part également à cet atelier qui pris sur de fructueuses recommandations dans le sens de renforcer les rapports entre point focaux et responsables d’ONGs.

Dans un cas comme dans l’autre, le gain, il est le même à savoir : la préservation de l’environnement et l’amélioration de la santé humaine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here